Coucou tout le monde !

Je vous retrouve ce jour pour vous conter la lecture de cet ouvrage :

 

Laureline Roy

Et histoire de vous mettre dans l'ambiance, musique ! =D

Etienne Daho - Le premier jour (du reste de ta vie)

 

Résumé

A quarante-sept ans, la vie d'une femme au foyer bascule lentement dans la morosité. Plus de mari, plus d'enfants, et elle se perd dans un quotidien sans joie. Comment envisager un avenir alors que ses propres envies ne passaient que par eux, pour eux? Un nouveau départ sur une terre étrangère et une troublante rencontre bouleverseront ses certitudes. Ne serait-il pas temps qu'elle soit simplement... Caroline?

Auteur

A presque cinquante ans et mère de deux enfants, je regorge d'imagination. Ma devise : pas une journée sans un nouveau projet. Après m'être essayée à la peinture, la scultpture et les travaux manuels en tous genres, j'ai découvert le monde de l'écriture. Ce fut une révélation...

Après la publication de mon premier roman, j'enchaîne donc avec bonheur sur la création d'u nouveau livre, de la béta-lecture et de la correction de textes d'auteurs découverts au fil de mes périgrinations sur la toile.

** Dialogue avec ma conscience **

- Tu as encore repris ça sur le net, c'est ça ?
- Ouais...
- Irrécupérable... *soupir* xD

Histoire

A quarante sept ans, Caroline se laisse aller. Ses enfants sont grands, son mari n'est plus là suite à un accident. Elle se sent seule et souhaite le rester. Seules ses "filles", ses deux chiennes lui tiennent compagnie. Les factures s'accumulent et l'obligent à trouver une solution pour renflouer les comptes. Comment peut-elle faire, elle qui n'a jamais travaillé de sa vie ? La proposition de sa soeur change la donne et la voilà embarquer sur l'île de Jersey. Elle y rencontre Matthew, un homme d'affaires intrigant, qui l'attire comme il lui fait peur.

En gros c'est l'histoire d'une presque vieille fille (elle a quand même été mariée, hein =P) qui décide de reprendre sa vie en main sur un coup de tête. Je n'ai pas assez de sensibilité, sans doute dû à mon âge, pour bien comprendre les tenants et les aboutissants d'une telle histoire. Mais je trouve l'approche du tableau noir effacé interessante bien qu'il manque à mon goût, quelques péripéties croustillantes. Je ne parle pas d'un truc de malade de la super mort qui super tue (Petit mot de la mort : Fout-moi la paix, bordel !! Message reçu =D). Juste d'une toute petite chose, mais vraiment toute petite.

Ecriture

Nous avons une écriture soignée et simple. Attention cependant à quelques mots de vocabulaire cavalier. Si en tant que cavalière ça ne m'a pas gêné, cela peut être un handicap pour une personne qui n'y connaît rien ;)

Personnages

RAAAAAAAAAHHHHHHHHHHHHHHH !! Mais quelle greluche cette héroïne !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Retire-toi le balais que tu as dans le c** et secoue toi les puces, BORDEL !!!!

Source: Externe

Enfin ! C'est dit, c'est fait ! Cela fait du bien...  =D

Je trouve Caroline destable sur de nombreux points... Je la trouve indécise, chiante... Si le roman portait sur un caractère féminin sur laquelle on découvre son passé qui expliquerait son comportement, soit pourquoi pas... mais là, je ne vois aucune raison à ses emportements et sa manière d'agir.

L'auteur aurait pu apporter un personnage jaloux dans l'histoire mais ne l'a pas fait. Et c'est très bien, cela change de ce que l'on voit habituellement. Tous les personnages sont attachants d'une manière générale. Sauf, pour moi bien sûr Caroline, vous l'aurez compris.

Les moins

Les scènes de sexe : Non pas qu'elles soient mal décrites ou vulgaires mais trop, elles sont trop décrites et il y en a trop... Que l'une d'elle fasse monter la température, je peux comprendre. Mais de là, à TOUTES les décrire... Cela en perd son charme... Sur la dernière, j'ai simplement passé sachant parfaitement comment cela allait se passer. Effleurer l'idée sans plus la décrire aurait été plus saisissant.

Les mots anglais de Camilla : Ce personnage est anglais et parle français. Mais était-il nécessaire d'ajouter des Darling à la fin de certaines tirades ? Cela donne un côté très kitch...

Les points de suspension dans les dialogues : Ce n'est qu'un petit détails parmis d'autres. Néanmoins cela m'a géné dans la lecture. Comme les scènes de sexes, il y en a beaucoup trop. Peut-être aurait-il fallu jouer sur les mots d'action et de ressenti pour les éviter.

Conclusion

Comme je disais plus haut, je suis sans doute trop jeune pour comprendre certaines subtilités. Il n'en demeure pas loin un roman agréable à lire. Je regrette simplement qu'il y ait eu un moment de flottement au milieu ponctué de scènes érotiques qui au final n'amène que peu de chose à l'intrigue. Si le roman avait été comme les dernières pages, nul doute qu'il aurait été un poil plus captivant =)

Enjoy !


Crédit :

Le dernier jour du reste de sa vie par Laureline Roy

Sa page facebook / Son site internet

Lien Amazon pour vous le procurer ^_^