Ha que coucou tout le monde !

Un moment que je n'ai pas écrit d'articles et pour cause j'étais en manque d'inspiration =/ Cette fois-ci je tiens le bon bout >=)

Certaines personnes m'ont posée cette question :

encadrement

Plutôt que de répondre à droite à gauche, je me suis dit que j'allais en faire profiter un maximum de personnes. Bien sûr, ce que je propose ne sont pas les étapes universelles pour l'édition d'un roman. Mais je pense que cela peut vous donner des tuyaux ;)

1/ La correction du manuscrit

Cela coule de source mais on ne le répètera jamais assez : la correction de votre manuscrit est primordiale ! Elle se fait à deux niveaux :

  • Orthographique

Vous n'imaginez pas à quel point il est agaçant de lire des manuscrits truffés de fautes... Imaginez-vous un seul instant à la place d'un des membres du comité de lecture ou de l'éditeur lui-même. Admettez qu'il serait difficile pour vous de vous concentrer sur l'histoire et donc d'en suivre le fil. Les coquilles existent, on ne peut pas tout voir mais faite le maximum pour les faires disparaître.

  • Typographique

La typographie des romans répond à des exigences. Oubliez les blocs et les puces. Aérez votre texte au maximum avec des paragraphes, des interlignes... Si vous avez des livres chez vous, regardez comment est organisé le livre et inspirez-vous-en. Faite tout de même attention. La typographie des livres du 19ème n'est pas les exigences d'aujourd'hui. C'est pour cette raison que je vous recommande de regarder les livres récents. Vous pouvez également vous renseigner sur internet. Nombreux sont les blogs et aitres sites internet qui vous aideront dans cette démarche

2/ Organisation de la recherche

L'organisation sera votre meilleur allié. Prévoyez un tableau dans lequel vous allez noter vos envois.

Voici un exemple :

 

Tableau relance

 

Libre à vous de vous en inspirer, voir même de l'améliorer à votre convenance. Il vous permettra de refaire le point aussi souvent que nécessaire.

3/ Cibler les maisons

Ne perdez pas de temps à envoyer un texte gore à une maison qui publie des livres pour enfants xD L'exemple est un peu exagéré. C'est fait pour. Consulter les collections des maisons et voyez si la soumission est ouverte. Inutile d'envoyer votre manuscrit si vous ne répondez pas à la demande. Si vous avez des doutes, vous pouvez toujours envoyer un message à l'éditeur. (Promis, il ne mord pas =P)

4/ Appel à texte

Consulter les appels à texte. Peut-être que l'un d'eux aura un sujet correspondant à votre manuscrit =)

5/ Envoi aux éditeurs

Votre manuscrit est tout beau tout neuf (pas une seule coquille et une typographie au top du top WHOUAH !) et vous avez ciblé les maisons qui correspondent à votre histoire.

Ce n'est pas fini ! Comment ça c'est pas fini ? Et oué... hé hé ! =D Les éditeurs sont des coquins ! Vous avez fait une typographie en suivant les astuces grappillées sur le net.... bah va falloir recommencer ! xD

troll
En effet, certaines maisons demandent une typographie particulière. Je sais que c'est agaçant de devoir tout recommencer sur ce point-ci (surtout si votre manuscrit fait 759 pages en format A4 >.<). Mais respectez le souhait de la maison. Sinon c'est le risque de voir votre manuscrit partir dans la corbeille des refus.

Ne vous précipitez pas bille en tête pour envoyer votre histoire. Sur le site de l'éditeur il y a toujours une case envoi de manuscrit. De même que la typographie, respectez les conditions d'envoi (Ouais enfin la typographie fait parti des conditions d'envoi... **par se boire un café pour se réveiller **)

Une fois fait, vous avez plus qu'à envoyer ;)

6/ La patience est une vertue

Une fois votre manuscrit envoyé, notez la date à laquelle vous l'avez expédié. Il vous faudra faire preuve d'une grande patience. Les maisons sont parfois prises d'assaut et le délai de réponse peut être très long ! (Ex : pour Bragelonne il a fallu que j'attende deux ans =/) Si toutefois la maison a dépassé son délai d'attente, vous ne devez pas avoir peur de la relancer (encore une fois l'éditeur ne mord pas =P).

7/ Refus et fiche de lecture

Un maison vous répond !!!!!!

OUAAAAAAAAAAAAAAAAAIIIIIIIIS !!!

C'est une lettre de refus !!

OUAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA... what ???????????

Des lettres de refus vous en aurez beaucoup pour peu que la maison daigne vous répondre (oui parce que autant certaines le signalent via leur site qu'au bout d'un délai il faut considérer que c'est négatif, autant certaines ne vous répondent pas du tout !) Il y a les refus classiques et les refus personnalisés avec, je dis bien AVEC, une fiche de lecture.

La fiche de lecture est assez rare mais il prouve que la maison a bien lu votre récit. Cette chose est très précieuse car elle donne un avis général sur votre ouvrage ! Je ne peux que vous recommander de la garder avec vous et de vous pencher sur ce qui n'a pas plus à la maison pour améliorer votre récit. (Ex: une maison m'a dit que les scènes de viol étaient beaucoup trop explicite, entendez par là qu'elles excitaient le lecteur. Ni une ni deux, je me suis corrigée =) )

8/ Autres conseils

  • Trop de refus = Mauvais signe

Il existe une exception qui confirme la règle mais j'ai perdu l'exemple >o< SI vous avez trop de refus (vous avez envoyé votre manuscrit à 50 éditeurs et les 50 vous ont dit non), posez-vous des questions. Est-ce que mon récit est assez abouti ? Que disent les fiches que j'ai reçues et qui pourraient m'aider à améliorer mon histoire, l'orthographe, la grammaire, j'en passe et des meilleurs ! Interrogez-vous. Faites appel à de l'aide, à des bétâs.

  • Restez pro

A partir du moment où votre ambition dépasse le simple cadre amical et familial, et que vous vous adressez à des professionnels, soyez-le également. Ne considérez pas l'éditeur, le membre du comité de lecture comme un bon copain ou une bonne copine. L'éditeur, même si c'est dur à dire, est un entrepreneur, un patron d'entreprise. Que ce soit dans votre communication orale (téléphone, rencontre) ou bien dans votre communication écrite, restez professionnel.

  • Idem pour la courtoisie

Il m'est arrivé d'entendre des énormités sur des auteurs peu respectueux à la limite de l'injure. Même si l'édition est un monde de requins (Autant appeler un chat un chat et ce n'est un secret pour personne sauf pour Casimir), il est de mise de rester courtois peu importe ce qui se produit. Il en va de votre image et de votre réputation. Le monde littéraire est petit et on a vite fait de rencontrer les mêmes personnes ;)

  • Les salons et les librairies

Ne vous contentez pas d'internet. Essayez de faire autant de salons que possible. Là vous allez rencontrer des auteurs, mais également des éditeurs dont vous ne soupçonniez pas l'existence. C'est un premier contact physique mais cela peut être également un contact sur le long terme si le courant passe bien.

Pour ce qui est des librairies. Je vous recommande de flâner dans les rayons d'un Cultura, Fnac, libraire classique, etc... Pourquoi ? Même chose que pour le salon vous pouvez découvrir des éditeurs et parfois rencontrer des auteurs en dédicace =) En ce qui me concerne, c'est comme ça que j'ai pris contact avec ma maison d'édition actuelle ;)

J'espère que cet article vous aura aidé. Si vous avez des questions un peu plus précises, n'hésitez pas à la laisser en commentaire, je me ferai un plaisir d'y répondre (enfin, je ferai ce que je peux ! xD)

Enjoy !