Coucou !

Etant donné que le livre se passe dans les années 50, j'ai décidé de vous mettre un peu dans l'ambiance =D

a-present-vous-pouvez-enterrer-la-mariee-911475-250-400

Résumé

Hyppolite Bartoli est fou de douleur. Le jour du mariage de sa fille, celle-ci est retrouvée brûlée vive alors que la robe qu’elle porte est restée intacte. N’ayant aucune confiance en la police, il fait appel à deux enquêteurs dont la spécialité est de résoudre les énigmes les plus étranges. 
Et très vite, le mystère et les morts s’empilent en variant les modalités : fusillade, cannibalisme, crise de folie inexpliquée et empoisonnement. De quoi alimenter les théories les plus folles et multiplier les suspects les plus intouchables de la bonne société.
La solution de l’énigme se trouve-t-elle dans les hautes sphères du pouvoir… ou tout simplement sous le voile de la mariée ?

Auteur

Inutile de vous présenter Oren Miller, autrice de J'agonise fort bien, merci. Ce fut lors de mon passage au salon du livre de Paris que je pus à nouveau la croiser et papoter un peu. J'en ai profité pour acquérir son nouveau livre et en même temps faire une chouette photo =)

DSC00016

Histoire

Adam et Apolline, fils et fille de riches familles monégasques, se marient. Le mariage est un rêve pour de nombreuses personnes jusqu'à ce qu'il vire au cauchemar. La mariée est retrouvée carbonisée devant sa coiffeuse. Fait troublant, la robe est intacte. Crise pour les parents, panique pour le marié que la police n'hésite pas à inculper. (ça rime ! xD Ok je sors... ) C'est sans compter sur Evariste Fauconnier qui a rédigé les contrats de mariage. Il prend l'affaire en main entrainant avec lui Isabeau Le Du devenu son associé. L'affaire emmènera les deux enquêteurs à voyager entre Paris et Monaco et ce qu'ils découvrent dépasse tout ce qu'ils ont pu imaginer.

Entrainante, sans temps mort, l'histoire s'enchaine sans que vous vous en aperceviez, les pages se tournant presque d'elles-mêmes.

Ecriture

Pour ce roman, Oren Miller a dû affuter la pointe de sa plume pour qu'elle soit aussi coupante qu'un scalpel. Des descriptions grandioses et un humour mordant et ironique très bien dosés.

Personnages

Ha ! Quel plaisir de retrouver Evariste Fauconnier et Isabeau Le Du, le premier charriant le second. Il y a quelques petits nouveaux comme Siloé que j'espère retrouver dans un prochain tome. =)

Les moins

== Attention à la "Sur" Multitude de personnages qui a tendance à nous perdre un tantinet.

Signé la nana qui dès le premier chapitre de son roman introduit pas moins de 10 personnages.

700-717137-Diplome de l'hôpital qui se fou de la charité

== [MODE Je chipote un peu beaucoup ON] La fin de l'avant dernier chapitre qui se finit de manière un peu trop brute. [MODE Je chipote un peu beaucoup OFF]

Conclusion

"Sinon, j'ai deux sucres." Je rédige cette critique et je me marre toute seule comme une débile en repensant à ce passage. Non seulement, j'ai bousillé ma petite culotte à cause d'Isabeau (Non mais sérieux... Quelle idée de faire des mecs aussi beaux ! 8D~~~ ) mais en plus je me suis régalée à la lecture de ce roman que je comparerai à un feu d'artifice tant le final est grandiose.

Je me demande si nous n'avons pas trouvé notre Agatha Christie française =)

Enjoy !


Crédit :

A présent, vous pouvez enterrer la mariée (Alias Bob, pour les intimes =P) de Oren Miller

La page de l'auteur

Le site de l'éditeur